Alerte : le SIRTI demande plus de moyens pour le 10ᵉ anniversaire du DAB+ !

En 2014, les villes de Paris, Marseille et Nice ont été les premières à bénéficier du déploiement du DAB+. Une décennie plus tard, la radio numérique terrestre couvre près de 60 % de la population métropolitaine. Le Syndicat des radios indépendantes (SIRTI) demande plusieurs mesures pour continuer ce développement.

Célébration du 10ᵉ anniversaire du DAB+

Le contexte du DAB+

Le DAB+ (Digital Audio Broadcasting) est une technologie de diffusion numérique pour la radio. Il permet une meilleure qualité sonore et une plus grande diversité de programmes que la radio FM traditionnelle. Cette technologie a depuis connu un essor significatif, couvrant aujourd’hui près de 60 % de la population métropolitaine

Il représente une évolution majeure dans la diffusion radio grâce à une qualité sonore supérieure et une plus grande diversité de programmes par rapport à la radio FM traditionnelle. Son succès témoigne de la demande croissante des auditeurs pour des services audio de haute qualité et de la capacité du secteur de la radio à s’adapter aux nouvelles technologies pour répondre à ces attentes.

Les demandes du SIRTI

Le SIRTI demande au gouvernement de prendre en compte les dispositions de l’article 15 de la proposition de loi de Laurent Lafon relative à la réforme de l’audiovisuel. Cela inclut l’obligation d’avoir un terminal de réception radio FM et DAB+ dans les voitures neuves, ainsi que la fin de la vente des postes uniquement FM qui représente près de 60 000 ventes par an en France.

Le SIRTI demande également au gouvernement de réaliser un rapport sur les possibilités d’aide à l’équipement des foyers et d’aide à l’investissement et au coût de double diffusion des éditeurs de radios, en particulier les radios indépendantes à faibles ressources publicitaires. Le coût de diffusion en DAB+ pour l’ensemble des radios s’élève à plus de 16 millions d’euros par an, que les radios indépendantes financent en grande partie elles-mêmes. Le SIRTI estime le coût de soutien nécessaire à près de 5 millions d’euros par an et propose des mesures telles qu’un crédit d’impôt pour la double diffusion ou un dispositif d’aides directes.

Lire aussi :  La radio Europe 1 et ses fréquences

Le syndicat souhaite aussi une technologie qui permet un meilleur maillage du DAB+, notamment dans les zones de diffusion des multiplex locaux. Le manque de précision actuel a un impact éditorial et publicitaire.

Les défis du SIRTI

Le SIRTI compte près de 180 radios et 8 millions d’auditeurs par jour. Son objectif initial était d’atteindre les 20 % de couverture du territoire métropolitain avant de développer des multiplex en DAB+ et de créer l’association Ensemble pour le DAB+. Son nouveau défi est de faire connaître cette technologie au grand public, notamment en sensibilisant les Français à l’utilisation du DAB+ dans leur voiture et en accompagnant l’achat de postes DAB+ à domicile.

À lire dans ce blog : Amiens embarque dans la radio numérique avec le DAB+

En savoir plus sur Radio Numerique Terrestre

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading