Les radios indépendantes veulent un fonds d’Etat pour le numérique

Les radios indépendantes sélectionnées pour émettre en radio numérique à Paris, Marseille et Nice, ont demandé au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), avec le soutien du Syndicat interprofessionnel des radios et télévisions indépendantes (SIRTI), la création d’un fonds d’aide de l’État pour le passage au numérique.

Le SIRTI appelle ainsi à l’accompagnement des pouvoirs publics “pour installer la radio numérique pour tous, par tous et partout”.

Le GIP France Télé Numérique, qui s’est chargé du basculement de la télé analogique en numérique, va restituer à l’État une partie du budget alloué pour le déploiement de la TNT. Cet excédent est annoncé à 153 millions d’euros, selon le SIRTI, qui se réjouit: “Le passage au numérique n’est pas forcément aussi coûteux qu’anticipé”.

Le SIRTI demande donc versement, à la Radio Numérique (RNT), de “cette ressource budgétaire inattendue”. Et explique que ce fonds sera employé à la “construction du réseau de la radio numérique en France et à faciliter l’équipement des auditeurs”.

Pour leur défense les radios indépendantes dénoncent le manque de soutien de l’Etat envers le média radio : “La radio est le seul secteur des industries culturelles et de médias auquel les pouvoirs publics refusent jusqu’à présent tout accompagnement pour sa numérisation”.

source : nouvelobs.com

You can leave a response, or trackback from your own site.

Commenter