La radio numérique cartonne sur internet

radios numérique en franceL’OJD, l’organisme de certification qui s’occupe notamment de certifier la diffusion, la distribution et le dénombrement de la presse mais qui mesure également le trafic des sites Internet, a pour la première fois établi la certification des radios numériques (ou webradios) sur le territoire français.

C’est NRJ qui se place en première position avec ses nombreuses webradios compatibilisant plus de 33 millions de sessions actives de plus de 30 secondes. D’autres groupes s’en sortent bien également comme la plate-forme d’hébergement et de diffusion Radionomy (ABC Lounge, Hotmix Radio…), mais on retrouve également FG ou encore Radio Nova.

La plateforme d’origine belge Radionomy regroupe désormais plus de 7000 radios.
«L’auditeur classique, qui n’écoutait qu’une radio, va panacher de plus en plus son écoute entre sa radio favorite, des services “on demand” comme Spotify ou Deezer, et une offre de radios nouvelles avec des formats qu’il ne trouvait pas jusqu’ici dans le monde de la FM», dévoile le fondateur de Radionomy, Alexandre Saboundjian, concernant le futur de la radio.

Selon NRJ, les auditeurs se connecteraient à ses webradios entre 20 à 25 minutes en moyenne par jour, le plus souvent lors des transports, avec des applications sur smartphones ou tablettes tactiles.

D’après Médiamétrie, il y aurait déjà 11 % de l’audience de la radio qui passerait déjà par des supports numériques comme internet.

source : lefigaro.fr

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

*